logo gie fleur et plante du sud ouest

Banniere gie fleurs et plantes du sud ouest

Le jargon de l'horticulture

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z



Haut de page

Acaricide :

Substance active ou une préparation phytopharmaceutique ayant la propriété de tuer les acariens. Selon leur mode d'action, les acaricides agissent en perturbant la respiration cellulaire, les phénomènes de croissance et de développement, ou le système nerveux. Leur type d'action peut être ovicide (sur œufs d'hiver et/ou d'été), larvicide, adulticide, et parfois stérilisant sur les femelles.


Adventice :

Plante qui accompagne une espèce cultivée et dont la présence n'est pas souhaitée (« mauvaise herbe »). Également plante qui vient d'un pays étranger, plus ou moins éloigné, et qui n'a pas été semée : le Zygophyllum Fabago, à Sète.


Agrégat :

Désigne un groupe d'espèces ou de sous-espèces très proches.



Haut de page

Bassin de récupération en eaux :

Bassin creusé dans le sol permettant de récupérer l'eau de pluie pour permettre l'irrigation des plantes. L'eau récupérée est ensuite filtrée avant utilisation.


Bisannuel :

Plante qui ne fleurit et fructifie que la deuxième année, puis meurt.


Bouture :

Multiplication végétative d'une plante à partir de simples morceaux de celle-ci.


Bractée :

Petite feuille accompagnant les pédoncules ou les fleurs, et différant des autres feuilles par sa forme ou sa couleur : tilleul, ornithogale.


Bulbe :

Souche courte et renflée ou bourgeon charnu, écailleux, plus ou moins souterrain : lis, iris.



Haut de page

Caduc :

Organe qui se détache et tombe de bonne heure : feuilles du poirier ; sépales du coquelicot.


Collet :

Partie de la plante comprise entre la tige et les racines ; la plupart du temps cette partie se situe au niveau du sol.


Coloré :

Qui a une couleur autre que la verte, par opposition à herbacé.


Conteneur :

Permet la culture en conteneur.


Cultivar :

Variété de plante obtenue en culture.


Cultiver :

Travailler la terre de manière à produire des végétaux.


Culture de plein champ :

Culture s'appliquant à des plantes essentiellement potagères mais utilisant sur de grandes surfaces les méthodes et les moyens de l'agriculture.


Culture forcée :

Ensemble des procédés utilisés pour obtenir une production très largement en avance par rapport à la période normale, par modification de la température (apport de froid pour forcer la plante à sortir de sa dormance, apport de chaleur), éventuellement de la durée d'éclairement, en plus ou en moins, de la teneur en CO2.


Culture hors sol :

Culture dont les racines se développent en solutions ou dans des substrats artificiels permettant ainsi la maîtrise de la nutrition minérale. La culture hors sol représente aussi l'hydroponie ou culture hydroponique. C'est une culture dont les racines des plantes reposent dans un milieu reconstitué, détaché du sol. Le substrat, minéral ou organique, est neutre et inerte comme du sable, de l'argile ou de la laine de roche par exemple. Ce substrat peut être également d'origine industrielle. Ce milieu de culture est irrigué de façon régulière par des solutions nutritives adéquates à la plante cultivée. L'irrigation se fait grâce à un système de pompe comme les aquariums. Les cultures hydroponiques, quant à elles, n'utilisent aucun substrat. Elles se font sur film d'eau.


Culture hydroponique :

Culture de végétaux sur milieux liquides.


Culture in vitro :

Culture en conditions artificielles et stériles de cellules, tissus, organes ou individus se développant sur des solutions nutritives liquides ou solidifiées par un substrat (souvent du type gel). La culture sous abri n'exige pas forcément de gros moyens techniques et financiers. Le chauffage, notamment, n'est pas indispensable; cela la met à la portée de tous les amateurs. Les solutions possibles sont la cloche qui garde la chaleur du soleil, et protègent les cultures de nombre de "prédateurs". Le châssis vitré posé sur le sol protège efficacement les cultures fragiles. Les tunnels reproduisent à grande échelle le principe des cloches. Elle permet des cultures hautes.


Culture retardée :

Ensemble des procédés utilisés pour obtenir une production très largement au-delà de la période normale en faisant appel à des moyens de même nature que dans le cas de la culture forcée.


Haut de page

Dioïque :

Plante dont les fleurs à étamines et les fleurs à pistil sont sur 2 pieds différents : chanvre, Salix cinerea, chatons mâles et femelles au milieu une fleur isolée de chaque.



Haut de page

Engrais :

Substances, le plus souvent mélanges d'éléments minéraux, destinées à apporter aux plantes des compléments d'éléments nutritifs de façon à améliorer leur croissance et augmenter le rendement et la qualité des cultures. Les engrais font partie des produits fertilisants, avec les amendements. Les engrais apportent des éléments de base, azote (Symbole chimique N), phosphore (P), potassium (K), des éléments secondaires, calcium (Ca), soufre (S), magnésium (Mg), des oligo-éléments tels que le fer (Fe), le manganèse (Mn), le molybdène (Mo), le cuivre (Cu), le bore (B), le zinc (Zn), le chlore (Cl), le sodium (Na), le cobalt (Co), le vanadium (V) et le silicium (Si).


Épine :

Pointe droite et aiguë, faisant corps avec la tige, las rameaux ou un autre organe, et ne pouvant en être détachée sans déchirer les fibres : prunelier, aubépine, groseiller épineux.


Épiphyte :

Plante vivant sur un autre végétal (arbre en général) sans en être le parasite.


Espèce :

Ensemble d'individus interféconds étroitement apparentés par leurs caractères.


Expérimentation (ou essai) :

En contexte horticole, opération qui consiste à réaliser divers tests sur une fleur ou une plante pour en créer de nouvelles variétés ou tester des méthodes de lutte contre les ravageurs par exemple.



Haut de page

Famille :

Classement systématique qui regroupe les espèces ayant des caractères morphologiques communs. Les plantes carnivores ne constituent pas une famille mais un groupe de plantes aux adaptations similaires.


Fertilisation :

Apport de fertilisant, souvent des engrais chimiques.


Fongicide :

Produit phytosanitaire conçu exclusivement pour tuer ou limiter le développement des champignons parasites des végétaux. Différents modes d'action agissent chacun pour un type de maladie en particulier comme la septoriose, la fusariose, l'oïdium, la rouille, le piétin verse... Les fongicides sont généralement moins toxiques pour l'homme que les deux autres grands groupes de pesticides. (insecticides et herbicides).



Haut de page

Genre :

Unité de classification groupant un certain nombre d'espèces ayant des caractères communs subordonnée à la famille.



Haut de page

Habitat :

Localité ou région où se rencontre une plante.


Herbacé :

Vert ou ayant la consistance molle de l' herbe, par opposition à coloré ou ligneux.


Herbicide :

Substance active ou une préparation ayant la propriété de tuer les herbes.


Horticulture ornementale :

Horticulture dédiée à l'ornementation, comprenant des fleurs et des plantes, mais non des fruits.



Haut de page

Insecticide :

Substance active ou une préparation ayant la propriété de tuer les insectes.


Insectivore :

Qui capture des insectes et en absorbe les matières nutritives. Plante carnivore.



Haut de page

Lithophytes :

Végétaux capables de croître en milieux rocheux ou rocailleux.


Lutte biologique :

Méthode qui consiste à combattre un ennemi des cultures, plus particulièrement un ravageur, par l'utilisation de ses antagonistes naturels appartenant soit au règne animal, soit au règne végétal.


Lutte chimique :

Méthode qui consiste à combattre un ennemi des cultures en utilisant des produits phytosanitaires.


Lutte intégrée :

Interventions de lutte réalisées après estimation du risque réel, apprécié à l'échelle de la parcelle par la mise en œuvre de méthodes appropriées d'observation et de surveillance des ennemis des cultures, en référence à des seuils de tolérance.


Lutte raisonnée :

Emploi rationnel de produits agropharmaceutiques, se définissant notamment par le choix des produits, de la dose, de l'époque d'application, des conditions météorologiques et des techniques à mettre en œuvre.



Haut de page

Mésophile :

Se dit d'un groupement végétal adapté à des conditions moyennes d'humidité (ex. prairie mésophile).


Mésophyte :

Plante qui affectionne les endroits ni trop secs ni très humides.


Moniliforme :

Présentant des articles renflés et des étranglements en forme de chapelet : souche de l'Avena precatoria.



Haut de page

Native :

Se dit d'une espèce poussant naturellement dans une région.


Nématode :

Ver rond appartenant à la catégorie des pseudocœlomates.



Haut de page

Oligo-élément :

Élément minéral pur nécessaire à la vie d'un organisme en quantité très faible.



Haut de page

Parasite :

Végétal qui vit aux dépens d'un autre végétal vivant : gui, orobanche, cytinet.


Parasiticide :

Substance active ou une préparation ayant la propriété de tuer les parasites.


Parasitoïde :

Auxiliaire s'attaquant aux ravageurs en les parasitant, à la différence des auxiliaires prédateurs.


Pédoncule :

Substance active ou une préparation ayant la propriété de tuer les parasites.


Persistant :

Durant au delà du terme où les mêmes organes sont caducs : styles de la Clématite; feuilles restant vertes pendant l'hiver : buis, laurier.


Pétale :

L'une des folioles ou divisions de la corolle, ordinairement composée du limbe et de l'onglet : oeillet.


pH :

Indice de la concentration des ions d'hydrogène contenus dans une solution. Au-dessus de pH 7 la solution est alcaline; au-dessous elle est acide.


Prédateur :

Auxiliaire qui se nourrit des ravageurs présents sur une plante.


Produit phytosanitaire :

Produit utilisé pour soigner les organismes végétaux. Il s'agit d'une substance active ou d'une association de plusieurs substances chimiques ou micro-organismes, d'un liant et éventuellement d'un solvant éventuellement accompagnés d'adjuvants ou d'un tensioactif. Les phytosanitaires font partie de la famille des pesticides, elle même englobée dans la famille des biocides. L'expression « produit phytosanitaire » est couramment proche de « produit phytopharmaceutique », défini par la réglementation communautaire, ou de produit antiparasitaire défini par la réglementation française, ou encore de pesticide. Les substances actives sont minérales (ex : sulfate de cuivre) ou organiques (ex : carbamates) ; elles sont d'origine naturelle (ex : Bt), ou issues de la chimie de synthèse (ex : glyphosate).



Haut de page

Rampant :

Couché, étendu horizontalement sur le sol ou sous terre : Goodyera repens.


Ravageur :

Animal qui endommage gravement ou détruit une culture ou une récolte.


Rempotage :

Opération d'horticulture visant à changer une plante de pot pour permettre un meilleur développement des racines.


Rhizome :

Tige souterraine émettant des racines fibreuses et des tiges aériennes : trèfle d'eau, Sceau-de-Salomon.



Haut de page

Semi-parasite :

Seulement partiellement dépendant de la plante hôte, mais ne pouvant survivre sans elle.


Serre découvrable :

Serre dont le toit et/ou les parois peuvent s'ouvrir permettant ainsi à la chaleur d'entrer, ce qui adapte la température de la serre à la température extérieure.


Spontané :

Qui croît sans culture, à l'état sauvage : Chêne, Ronce, Bruyère.


Station :

Nature ou état du sol où croit une plante.


Station d'expérimentation :

Établissement où sont réalisés des essais horticoles dans un objectif précis ; celui du GIEFPSO est l'horticulture ornementale.


Stratification :

Méthode appliquée aux graines qui par une exposition au froid pendant un certain temps permet leur bonne germination.


Substrat :

Matériau dans lequel est cultivé un végétal et peut être de nature très diverse : différents types de terre et de terreaux, tourbe, composts, sphagnum, etc. ou en mélange dans des proportions adaptées à chaque type de culture.


Succulent :

Organe épaissi car il contient des réserves d'eau.


Systématique :

Science qui classe les êtres vivants selon différents critères. La systématique des végétaux se fonde surtout sur les caractères des fleurs et des fruits.



Haut de page

Terreau :

Support de culture naturel, formé d'un mélange de terre végétale et de produits de décomposition. Sa mise en œuvre aboutit à la formation de milieux possédant une porosité en air et en eau telle qu'ils sont capables à la fois d'ancrer les organes absorbants des plantes et de leur permettre d'être en contact avec les solutions nécessaires à leur croissance. Tous les terreaux doivent correspondre à la norme NF U 44-551. La norme définit six dénominations en fonction du pH, de la teneur en matière organique et du rapport entre teneur en matière organique et teneur en azote (MO/N). Les principaux constituants en sont : des tourbes blondes et noires représentent 60 à 80% de la composition , des écorces de pin et les fibres de bois compostées allègent le terreau et assure une bonne porosité du milieu, des fibres de coco pour les mêmes fonctions, de la vermiculite et de la perlite pour favoriser le drainage, de la terre végétal ou argile, des agents mouillant et/ou agents hydratant des matières fertilisantes (engrais), de la magnésie. terreau spéciaux : orchidées, cactus, agrumes…


Tourbe :

Marécage souvent acide et pauvre en matière organique où se développent habituellement les sphaignes et les plantes carnivores.


Tubercule :

Renflement souterrain de la tige ou de la racine : Pomme de terre, Pivoine, Orchis ; granules qui recouvrent certains fruits ou certaines graines : Arbousier.



Haut de page

Variété :

Subdivision d'une espèce ou sous-espèce, différant souvent par un seul caractère; pousse généralement à proximité de l'espèce type.


Vernalisation :

Méthode appliquée aux graines qui par une exposition au froid pendant un certain temps permet leur bonne germination.


Vivace :

Plante dont la racine vit plusieurs années ou indéfiniment : Violette, Hélébore, Lis.



Haut de page

Xérophyte :

Végétal vivant dans une station sèche et organisé pour résister à la sécheresse.



Haut de page

Zygomorphique :

Se dit d'une fleur irrégulière ne possédant qu'un plan de symétrie.


Source : Dictionnaire d'agriculture français-anglais-allemand Conseil international de la langue française, 1999, 1111 p.

Accueil - Plan du site - Mentions légales - Contact

ASTREDHOR Sud-Ouest GIE Fleurs et Plantes, 71, Avenue Edouard Bourlaux, CS20032, 33 882 Villenave d'Ornon cedex, Tel. + 33 5 56 75 10 91, Fax. + 33 5 56 89 43 69